2018 aristide licenceNous avons rencontré Aristide lorsqu'il avait reçu un vélo pour le récompenser de sa première place au concours d'entrée en 6ème ce qui lui avait aussi valu d'être parrainé. Ce soutien financier l'a accompagné tout au long de ses études qui se sont avérées longues puisqu'il vient, d'être reçu avec merntion "Bien" à une licence "Ingénierie du système d'information et du logiciel". Après un Bac scientifique, avec mention, il avait obtenu une bourse pour une université en Algérie. C'est de là-bas qu'il nous a envoyé la photo de la remise officielle de son diplôme, drapé dans une longue cape brillante.

Il s'apprête à passer des vacances studieuses car il s'est inscrit à des formations avant de reprendre ses cours pour préparer en Algérie un MASTER1 car bien qu'accepté dans des universités françaises pour ces deux années de Master, il n'avait pas fait de demandes de bourses...
Parmi ceux qui l'ont épaulé au cours de ces trois ans, il y a son frère Daniel, également parrainé, aujourd'hui conseiller juridique aux drois de l'Enfant à Ouagadougou et Roland qui a ouvert la route des Boursiers en Algérie ou il avait réussi un parcours sans faute en terminant avec un Master 2 en Sciences physiques et travaille dans le solaire en Afrique.
 
Aristide nous a envoyé le texte ci-dessous pour évoquer son parcours. Nous le remercions de nous avoir associés officiellement à ses études
 
 "Je remercie grandement l’Alliance Burkina Bray que je n'ai pas hésité à mentionner dans mon rapport de mémoire, pour tout ce qu’elle fait pour moi. Outre le soutien financier, pour moi l’ABB  est une source de motivation. Plus je pense qu'il ya des gens en dehors de ma famille qui se préoccupent vraiment de ma réussite et plus je multiplie mes efforts pour ne pas les décevoir. L’ABB pour moi est une seconde famille que je ne finirai jamais de remercier. Avant mon Bac, Daniel me disait de faire tout pour obtenir une bonne moyenne pour pouvoir étudier à l’etranger parce qu'au Burkina il y a un peu de retard à l’université  et quand j’ai obtenu la bourse pour l’Algerie, mon papa n’etait pas trop d’accord pour que je parte loin de ma famille. Mais je me suis vite fait des amis.
Maintenant je suis un peu malheureux parce que tous mes amis ici à Guelma ont été acceptés dans des universités en France et partiront dès septembre donc je dois me faire de nouveaux amis. Mon idée pour la France était d’intensifier mes études et être bien formé...
Pour ces vacances je vais faire deux formations qui durent 3 mois : Maintenance des équipements informatiques et développement d’application pour PC."
Aristide est un étudiant sérieux et courageux et comme on s'en rend compte il n'a pas l'intention de s'arrêter en si bon chemin .
Peut-être qu'un jour, comme pour Roland, ABB aura la joie de l'accueillir en France lors d'un séjour de vacances.