Réalisation de forages et réparation de pompes

Nos actions

  • Un forage au village de Souryala est réalisé. Des aménagements complémentaires ont été réalisés.
  • Un forage à Safi est également achevé. Ces deux forages ont été réalisés avec le soutien du Conseil Général de Seine Maritime.
  • La réparation de forages existants qui ne fonctionnent pas avec l’aide de syndicats d’eau brayons.

 

Pourquoi des forages ?

Les eaux stagnantes des marigots, boulis et retenues d'eau, renouvelées à la saison des pluies, sont sources de maladies.

En effet, l'eau de consommation est prélevée là où les animaux s'abreuvent et où les Hommes mènent différentes activités pouvant être polluantes. Certains marigots s'assèchent pendant la saison sèche.

Un forage apporte une eau plus saine tout au long de l'année.

 

Le coût d'un forage

Un forage, à Sabcé, coûte environ 10 000 €, au vu de la profondeur de la nappe phréatique.

Un entretien régulier (graissages très fréquents) garanti par la création d'un comité villageois de gestion de l'eau sont les conditions pour qu'un forage fonctionne dans la durée.

De même, du matériel de fabrication locale facilite les réparations, et des modèles de pompes "à roue" sont plus robustes.

 

Des fontaines à eau pour les écoles de Sabcé

Cet action est le résultat du partenariat avec le collège de Saint Saens. Chaque année, une classe d'eau est organisée pour les jeunes collégiens de 5e.

Parmi les activités, une sensibilisation aux problèmes liés à l'eau en Afrique, et notamment au Burkina Faso, est effectuée en collaboration avec Alliance Burkina Bray. Des actions sont menées pour récolter des fonds.

En 2008, elles ont permis l'arrosage de la récente plantation d'acacias.

En 2009, les sommes récoltées ont permis d'équiper l'école Sabcé A de fontaines à eau, facilitant l'accès à l'eau des enfants (plus pratique, plus hygiénique).

fontaine eau

Les fontaines à eau de l'école A

La confection de ces fontaines (adaptation des supports et robinets) a été réalisée localement.

En 2008 comme en 2009, les collégiens ont eu la chance de remettre le chèque, produit de leurs actions, à un Burkinabè ressortissant de Sabcé, en visite dans le Pays de Bray : Mr Pierre Zoungrana, Maire et Président du comité de jumelage en 2008 ; Mr Etienne Ouedraogo, Inspecteur de l'Education Nationale, en 2009 ; Des moments forts qui ont permis des échanges intéressants.

En 2010, l'action a permis d’équiper 6 nouvelles écoles (Sabcé B, Noh, Souryala, Mafoulou, Lefourba, Boussouma), de la maison du jumelage (bibliothèque) et du CPL (centre populaire de loisirs qui assure hébergement, restauration et animations de type soirée cinéma).