Alliance Burkina Bray

13 novembre 2017

Sous la plume du poète

louis math

Dans les valises des voyageurs de retour du Burkina, il n'y avait pas que de l'artisanat pour approvisionner le prochain marché de Noël à Foges (le 3 décembre). On trouvait des courriers à remettre aux familles de France et aussi un texte inattendu adressé à Alliance Burkina Bray par Louis Mathurin, un élève de classe terminale, parrainé il y a deux ans à la suite d'un appel au secours de l'enseignant référent de ABB à Sabcé...

Bien que bon élève, la scolarité de Louis-Mathurin était compromise car, élevé par ses grands-parents, ceux-ci ne pouvaient faire face aux frais de scolarité du lycée. En outre il effectuait les trajets à pied, en tongs. 7 km dans les deux sens, plus quelques kilomètres supplémentaires pour aller travailler dans l'école de son village équipées du solaire par ABB, c'est dire l'importance de son implication. Malgré sa grande fatigue, ce nouveau filleul se montrait toujours joyeux.

L'an dernier, ses parrain et marraine forgions, émus des difficultés qu'il rencontrait au quotidien, lui offrirent un vélo.

Quant il a appris la bonne nouvelle, il s'est mis à sauter en l'air et criait "je suis sauvé, je suis sauvé". Tout le monde était ému à voir ce grand gaillard éprouver une telle joie et un extrême soulagement.

Un bonheur n'arrive jamais seul, Louis-Mathurin a illustré ce dicton, car il apprenait quasi en même temps qu'il était reçu au concours de formation des maîtres de l'enseignement primaire. Il vient d'achever sa première année de façon très satisfaisante et effectue actuellement un stage dans une école.

Le poème qu'il a écrit montre aussi son évolution car en un an il a appris à maîtriser l'outil informatique avec beaucoup d'aisance, mise en page, trairement de texte aux variations multiples... Ce texte est très lyrique. Nous le partageons avec vous.

 

ABB dans ma bouche est sucre

       dans mon ventre est nourriture

       dans mon esprit est courage et réconfort

 

ABB support de l'éducation Burkinabè

      Tremplin de ma commune dans son itinéraire,

      Consolation, dans mon village, des enfants des chauds airs

 

A nos yeux ABB fait l'effet de l'or

Votre nom d'or

 

Alliance, espoir d'un horizon resplendissant

Berceau d'éminents instruits et fonctionnaires , fleurissant,

Biais de l'enfant pauvre Burkinabè, pour une vie épanouie et luisante

 

Depuis 20 ans sans faiblir, le pays tout entier s'en réjouit

 

  Point d'enfants pauvres qui abandonnent l'école

  Point de parents inquiets pour leurs enfants

  Large sourire, témoin de votre sûre protection reçue

  Un Burkina émergent ABB en fera

 

Posté par burkinabray à 19:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


10 novembre 2017

Des animations à la maison du jumelage

Au cours des séjours à Sabcé, les membres d'Alliance Burkina Bray proposent des animations aux jeunes à la bibliothèque de la maison du jumelage.

Cette année, les jeunes ont pu fabriquer des toupies, des masques et, comme l'an passé, confectionner des ballons à partir de sachets plastiques recyclés et de ficelle.

enfants mdj anim

atelier toupies site

ballons reduit

toupies masques reduit

Posté par burkinabray à 21:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

08 novembre 2017

Un nouveau chantier partagé : joyeuses retrouvailles autour de la construction d'une case

L'envie était très forte de renouveler l'expérience de l'an passé où maçons Burkinabè et membres d'Alliance Burkina Bray avaient travaillé ensemble à la construction de murets autour de la pompe de l'école C de Sabcé.

Cette année, ils se sont attaqués à la construction d'une case en Banco dans l'enceinte de la maison du jumelage : un moment d'apprentissage pour l'équipe d'ABB, mais surtout des échanges riches. Un banquet a clôturé la construction.

 

case premiere pierre

case toit

case batisseurs

case visite

Posté par burkinabray à 22:28 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

De retour après deux semaines passées à Sabcé

moto recadree

Ce sont 11 membres d'Alliance Burkina Bray qui ont été présents à Sabcé et Ouagadougou du 23 octobre au 6 novembre. Comme d'habitude, le programme était dense : rencontres avec les partenaires locaux, visite des écoles des différents villages en moto, fête du jumelage, rencontre des étudiants à Ouaga, réfection du sol de classes à l'école A, construction d'une case à la maison du jumelage, animations à la bibliothèque...

Posté par burkinabray à 22:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

05 novembre 2017

ABB en pleine activité : une démarche d'ouverture vers tous les publics

2017 criquetot

Le carnet d'activité d'Alliance Burkina Bray ne présente pas beaucoup de pages blanches car les projets continuent à se concrétiser aussi bien au Nord qu'au Sud, mis en place et suivis par une équipe très motivée et aux ambitions à la mesure de ses possibilités. .. qui progressent

ABB a en effet été invitée récemment par le collège "L'oiseau blanc" de Criquetot l'Esneval pour intervenir devant le "Club Solidarités" que fréquentent les élèves de toutes les classes.

ABB venue pour évoquer ses actions en faveur de l'accès à la scolarité des élèves les plus démunis du département de Sabcé, dans la région centre-Nord du Burkina, a eu la surprise de recevoir un chèque de 400€ pour une action dont elle reviendra rendre compte dans quelques mois. L’intervention de ABB  a donné lieu à un échange très intense car elle a permis une réflexion sur les conditions de vie des écoliers burkinabè, ce qui a permis aux collègiens cauchois de mieux apprécier leur quotidien.

Posté par burkinabray à 18:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


29 octobre 2017

ABB expose au Marché du Monde d'Aumale

2017 aumale marché du monde alliance burkina braySamedi et dimanche 28 et 29 octobre, des membres d'Alliance Burkina Bray ont tenu un stand au marché du Monde organisé par l'union des commerçants de la ville d'Aumale. Ce salon présentait les produits (artisanat, gastronomie, mode...) d'une vingtaine de Pays d'Asie, d'Afrique, d'Océanie...

Si les ventes d'artisanat ont été moyennes, des discussions ont été engagées avec les visiteurs et les autres exposants, avec à la clé peut-être un ou deux nouveaux parrainages scolaires.

Posté par burkinabray à 20:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

22 octobre 2017

Des projets bientôt mis en oeuvre à Sabcé

2017 sept ca mauquenchy siteLe soleil brillait à l'occasion du conseil d'administration du 23 septembre dernier. L'équipe a travaillé aux différents projets.

Deux concernent une école de Sabcé : réfection du sol de salles de classes et électrification solaire, ce qui portera à 18 le nombre d'établissements électrifiés depuis 2010.

Posté par burkinabray à 10:29 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

Un livre sur les bocages sahéliens

L'an dernier, des membres d'ABB ont visité la ferme pilote de Guié et, depuis, un jeune de Sabcé y suit une formation. Un livre vient de paraitre au sujet de cette technique qui permet de meilleures récoltes en préservant le sol. Pour nos amis Burkinabès, le livre sera disponible en librairie dans les prochains mois.

Lien vers l'éditeur : https://cemfrance.eu/wegoubri/

 

livre

Posté par burkinabray à 09:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

03 octobre 2017

Soirée organisée en partenariat avec le Big Bang Country de Saint-Saire

soiree 2017

 

Nous serons de vous retrouver à cette soirée conviviale.
Et le lendemain... ABB tient un stand au marché de Noël de Forges-les-Eaux.

Posté par burkinabray à 20:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

18 septembre 2017

Avec l'automne, la tombée des bulletins scolaires

"Vous nous incitez à parrainer un élève. Nous avons envie de vous suivre mais comment pouvez-vous nous assurer que tout ce que vous nous racontez est vrai?". Cette question nous a été posée maintes fois. A chaque fois nous avons répondu par ce défi. "Chaque année, vous recevrez une photo et un bulletin scolaire. Vous ne parrainerez pas un fantôme. La dotation de sa  scolarité lui sera remise directement par nous-mêmes."

 

filleuls 1Globalement nous tenons rigoureusement notre parole. Dans les premiers  temps, c'était assez facile car notre groupe de filleuls était restreint, il a commencé par 12 élèves en 2002, effectif qui doublait dès l'année  suivante... pour se stabiliser sur le chiffre d'environ 260 avec 210 parrains. La gestion des finances et du suivi scolaire est très sérieuse,  mais ce n'est pas sans difficulté en ce qui concerne les bulletins; cela relève parfois de l'exploit.

Malgré nos demandes réitérées notamment lors de la fête des parrainages, les filleuls n'ont pas compris l'importance de notre démarche qui n'est pas  fondée uniquement sur notre volonté d'établir notre probité. Ils oublient  tout simplement de remettre le relevé de notes à l'enseignant-référent de ABB. En outre, la fin de l'année scolaire coïncide avec les grands travaux des champs qui vont accaparer nos filleuls et les couper du monde de l'école. Et puis, autre problème à surmonter, surtout dans les villages,  c'est la forte rotation des instituteurs de sorte que les nouveaux n'ont pas le temps de prendre le réflexe de servir de courroies de transmission.

Cette année, autre complication. Des professeurs vacataires ont fait la grève des bulletins de fin d'année car ils n'ont pas été payés depuis, janvier! Un moyen de pression dont nous ne discuterons pas, mais qui crée un grand vide.

 La difficulté se répercute concrètement pour les responsables du listing pour établir le budget des parrainages avant le départ de la mission. Le temps joue contre ABB. Et puis il faut aussi parler des répercussions affectives dont Alliance Burkina Bray est consciente. Les parrains et marraines sont en effet impatients  de recevoir ce courrier, car ils sont  très attentifs au parcours de leurs filleuls. Ils se sentent très concernés par leurs progrès qui leur donnent l'impression d'avoir été utile, de jouer un rôle de levier dans la vie d'un élève qu'ils ne rencontreront sans doute  jamais. Sachez que certains adhérents soutiennent financièrement et moralement leurs filleuls depuis plus d'une douzaine d'années. La réussite de leur filleul (e) fait leur fierté. Et des réussites il y en a beaucoup.

Voici quelques exemples. Celui-ci est devenu instituteur et a obtenu 100% de  réussite au certificat d'études de sa première promotion, celle-ci est professeur d'anglais en collège, ces autres-là sont ingénieur-physicien, inspecteur des impôts, futurs médecins (l'un termine sa 6ème année et commence son internat), celui-ci sera prochainement un juriste spécialisé dans le droit de l'Enfant, cet autre mathématicien…ingénieur en génie civil…

Mais pour beaucoup les études n'auront pas été couronnées par un examen, pour toutes sortes de raisons notamment parce que leur vie quotidienne est un véritable parcours d'obstacles... la distance à parcourir à pied chaque jour... la malnutrition notamment au moment de la soudure (à partir du mois d'avril)... l'absence d'encadrement familial car les parents sont à 80%  analphabètes... les mariages précoces restent toujours d'actualité... les grossesses sont très nombreuses à partir de la 4ème. Beaucoup de jeunes  filles reprennent ensuite tant bien que mal leur scolarité l'année suivante, poussées par l'envie d'avoir le brevet, sorte de sésame pour trouver un vrai travail. A noter le rôle important des grands-mères qui viennent aux abords du collège ou du lycée avec les bébés qui seront allaités par leurs mamans pendant les interclasses. Quant au bac, c'est pire, car la sélection est très serrée faute de places à l'Université. 2017 fait partie des années noires...

 

Une étape décisive entre le primaire et la 6ème

filleuls 2Comme chaque année, c'est une longue attente qui marque la diffusion de la liste des élèves passant en classe de 6ème. Leur admission repose sur deux critères, la réussite au certificat d'études et à un examen, tel qu'il y en avait un en France autrefois. Les élèves qui n'ont pas eu la moyenne mais au moins 8/20 peuvent être repêchés lors d'un test fin août... Il faut donc attendre ce verdict vers la mi-septembre pour inscrire l'enfant dans un collège (pas forcément dans le département de Sabcé) pour la rentrée qui se fait le 1er octobre.

 C'est bien tard mais les responsables qui réactualisent systématiquement une  liste alphabétique de plus de 260 noms avec les indications de classes, de  village, d'établissement ne se laissent pas abattre. Sur place l'équipe d'ABB cherchera des réponses aux interrogations que comporte ce listing. Et  c'est là que joue l'expérience pour gagner en exactitude. Toutefois certains points resteront en suspens, car des noms d’élèves  (surtout des filles) disparaissent de nos listes et il est bien difficile de retrouver leur trace...

La seule consolation est de savoir que ces filleuls auront bénéficié d'une scolarité plus longue qu'ils n'en auraient une s'ils n'avaient pas été parrainés. On peut à juste titre penser que devenus à leur tour parents ils seront les premiers à envoyer leurs enfants à l'école et aussi, ce qui est très appréciable, ils pourront les aider sur le chemin du savoir car ils parlent le français, l'écrivent, le lisent.

Pour conclure, soulignons notre fierté, celle de participer à une révolution  culturelle en profondeur et qui ne fera que s'amplifier.

Posté par burkinabray à 19:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,