Alliance Burkina Bray

21 juin 2017

Daniel, le premier juriste de ABB

 

DanielAvec ce nouveau juriste, les Burkinabè seront mieux épaulés pour avoir accès à la justice, un droit qu'ils pourront mieux exercer et on s'en réjouit. Ce nouveau juriste est Daniel, filleul de ABB depuis qu'il est en 6ème. Il a suivi une scolarité sans faille jusqu'au bac, puis est entré à la fac de Droit de Ouaga pour préparer une licence.

En 2015, la fonction publique lançait un test de recrutement de 15 élèves conseillers en droit de l'homme.

Daniel s'y présenta et non seulement réussit à faire partie de ce petit contingent mais a aussi était l'un des meilleurs éléments, puisqu'il a reçu la très belle note de 16.5/20 pour son mémoire professionnel qu'il vient de soutenir. Il avait pour thème  "e droit d'accès à la justice au Burkina Faso".

La formation a duré deux ans à l'Ecole nationale d'administration et de magistrature. Il va intégrer prochainement la fonction publique, mais avec l'intention de poursuivre des études car il souhaite préparer un master et centrer son travail sur les enfants dans le cadre d'organismes internationaux tels que l'UNICEF  ou des ONG.

Daniel estime qu'il n'aurait pu aboutir sans l'aide de sa marraine qui a pu lui fournir des ouvrages indispensables à la formation qu'il vient de terminer. Voici une belle histoire qui est en train de s'écrire dans le livre d'or d'Alliance Burkina Bray qui n'en doutons pas continuera à s'enrichir avec d'autres filleuls et d'autres marraines et parrains

 

Posté par burkinabray à 20:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

15 juin 2017

A vos agendas

La prochaine soirée organisée par ABB et le Club Country de St Saire, c'est pour le 2 décembre prochain à la salle des fêtes de Rouvray Catillon. Notez cette date dans vos agendas. Les bénéfices permettront de concrétiser un projet à Sabcé.

Plus de nouvelles à la rentrée.

Posté par burkinabray à 20:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
10 juin 2017

ABB ce week-end au salon "Camping Car et Solidarité", au château de Bois-Himont

Aujourd'hui et demain, l'équipe d'Alliance Burkina Bray présente ses activités et son artisanat dans le parc du château de Bois-Himont, près d'Yvetot, à l'occasion du salon Camping Car et Solidarité, sous un soleil radieux.

Le bilan de l'équipe du samedi :

C'est tout d'abord le plaisir de se retrouver en dehors des réunions de l'association ; sans oublier Florence, originaire d'une commune voisine de Sabcé, qui fabrique en Pays de Bray des jus de Bissap, Tamarin, Baobab et Gingembre (Faso Die)

C'est aussi un moment de rencontres avec le public et les autres associations : Eau de Coco (Madagascar), électriciens sans frontières et leur maquette de château d'eau solaire...

bois himont 2

bois himont

 

 

Posté par burkinabray à 21:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
09 juin 2017

Major de sa promo en master 2 … il se tourne vers le solaire

Nos étudiants sur le podium de la réussite

Roland, le premier physicien, de ABB

Un bac avec mention lui a permis d’obtenir dans la foulée une bourse pour étudier dans une grande université d’Algérie où très vite il s’est distingué par d’excellents résultats. Il vient de terminer en beauté cinq ans de formation ce qui lui permet d’aborder la vie professionnelle avec confiance. Il a travaillé sur un sujet d’actualité et qui est particulièrement vital pour son pays, il s’agit de l’énergie solaire. Il a bien l’intention de mettre en application toutes les connaissances qu’il a accumulées pour participer au développement du solaire au Burkina. Et en cela il rejoint l’une des actions d’Alliance Burkina Bray qui très régulièrement depuis 2010 dote en équipements solaires des établissements scolaires et des centres de soins du département de Sabcé.

Un beau parcours brillant

Classé premier au concours d’entrée en 6ème, Roland a été parrainé très vite car sa grand-mère qui l’élevait n’avait pas les ressources suffisantes pour faire face aux frais de scolarité. Rappelons que l’enseignement n’est pas gratuit au Burkina et qu’il n’y a pas de caisse de solidarité dans les écoles… Il a grimpé allègrement tous les échelons du cycle secondaire pour arriver au bac. Un examen très convoité mais que peu réussissent.

Sans perdre de temps, il a ensuite obtenu coup sur coup une licence en Sciences de la matière puis un master 1 et, le 22 mai dernier, un master 2, avec une mention très bien et une note de 18/20. A chaque fois il s’est retrouvé major de sa promotion.

La première année universitaire lui a semblé difficile car souvent les cours se terminaient en langue arabe qu’il ne connaissait pas. Précisons qu’en Algérie le français est la langue officielle à l’université, mais tous les étudiants ne le maîtrisent pas parfaitement. Ceci explique donc cela. Lui qui était déjà bilingue a sans doute eu plus de facilité que d’autres car son cerveau est habitué à cette gymnastique entre les mots et les idées. En effet comme pour la plupart des jeunes des villages burkinabè, il y a coexistence de la langue maternelle de son ethnie (à Sabcé c’est le moré du peuple mossi) et le français imposé à l’école, puisque c’est la langue officielle du pays.

Pour revenir à notre sujet, Roland a su s’adapter à ce nouvel univers, se créant un nouveau réseau d’amis car il est une personnalité généreuse et amicale. Il a été responsable de groupes d’étudiants, médiateur parfois, conciliateur toujours. Il s’est très vite rendu compte qu’il fallait bannir les préjugés et les stéréotypes quand on allait à l’étranger et qu’aller au-devant de la population locale était un impératif. Par deux fois il a pu venir en France et a notamment rencontré ses parrain et marraine et des membres de l’association.

A présent, il se détend tout en montant un projet de stage, toujours dans le solaire, avant de rentrer au pays.

Pour mémoire, rappelons que 260 élèves (du primaire à l'université) sont soutenus par quelque 200 parrains er marraines composant la grande famille d'Alliance Burkina Bray. Les parrainages sont déductibles des impôts

Ouui

14 mai 2017

ABB au collège Louise Michel de Saint Etienne du Rouvray

logo collège1Leur Principal est membre d'Alliance Burkina Bray et a participé à plusieurs séjours à Sabcé au Burkina Faso.

C'est auprès des jeunes de 5ème du collège Louise Michel de Saint Etienne du Rouvray qu'il a partagé ses expériences, les activités de l'association et la vie à Sabcé.

Par ailleurs, une grande collecte de feutres, stylos... a été réalisée et sera remise bientôt à ABB. Le recyclage via Terracycle permet de récolter des fonds au profit des établissements scolaires de Sabcé.

Posté par burkinabray à 10:48 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

logo collège1

Posté par burkinabray à 10:40 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Les enfants de CE2 de l'école de Forges-les-Eaux découvrent la vie des enfants de Sabcé

abb école forges les eauxAprès les CP il y a quelques temps, c'est auprès des enfants de CE2 que Marianne et Evelyne sont intervenues, répondant notamment à leurs questions sur la vie des enfants à Sabcé.

Plus de la moitié des enfants en brousse ne sont pas scolarisés ; par contre ils participent activement aux travaux domestiques ou dans les champs comme le ramassage d'herbes sèches pour confectionner des balais comme celui que ces jeunes Brayons examinent avec intérêt.

Posté par burkinabray à 10:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
13 mai 2017

Grâce au collège d'Auffay 650€ engrangés pour du solaire à Sabcé

abb auffay

La fin de l'année 2017 va s'inscrire dans la lignée des précédentes depuis 2010, avec à nouveau deux écoles équipées en solaire grâce à l'engagement des collèges de la Seine-Maritime. Cette fois c'est celui d'Auffay qui a mobilisé ses élèves pour vendre des portes-clés. Le bénéfice de cette action s'est élevé à 650€ destinés à l'école A de Sabcé.

Il s'agit de la plus ancienne école du département, elle a attiré notre attention lors de notre dernier séjour car elle est très fréquentée le soir par des élèves qui y viennent faire leurs devoirs et qui doivent utiliser des lampes de poche pour s'éclairer. S'ils fréquentent assidument cette école c'est parce qu'ils y trouvent ce qui fait défaut chez eux... des tables et des chaises.

La remise du chèque a fait suite à une série d'interventions auprès des élèves de 5ème qui se sont montrés très passionnés par le sujet "l'action de ABB en faveur de la scolarisation des élèves". Certes au Burkina Faso l'école est obligatoire, comme en France, mais tout le monde n'y va pas soit parce que les parents ne le veulent pas soit parce qu'il n'y a pas assez d'écoles pour les accueillir. Les collègiens français -quand ils découvrent cette réalité- ont d'abord un réflexe joyeux, "quelle chance, ils ne sont pas obligés d'y aller!" puis peu à peu au fil d'un dialogue très illusté de photos prises pendant nos séjours, ils découvrent que l'école est un outil pour lutter contre la pauvreté, grâce à l'acquisition de la langue française (et officielle) et à l'assimilation de connaissances multiples. Dans un pays où la population analphabète s'élève à 80%, ces écoliers font figure de privilégiés

 

Pour conclure, nous pouvons dores et déjà annoncer que ABB totalisera prochainement 19 établissements scolaires équipés dont 2 nouveaux collèges et plus que jamais le chapitre "3S" d'Alliance  Burkina Bray porte bien son nom  avec un grand S pour Scolaire, Solaire Solidaire.

Posté par burkinabray à 10:54 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
25 mars 2017

Les collégiens de Forges-les-Eaux se mobilisent à nouveau pour le solaire à Sabcé

2017 college forgesLes porte-clefs continuent de faire recette au collège de Forges puisqu’une nouvelle fois ils ont fait fonctionner la solidarité. En effet une partie des bénéfices a été offerte à Alliance Burkina Bray pour participer à l’effort d’électrification en solaire d’une école dans le département de Sabcé. Un chèque de 1200€ a ainsi été remis par deux déléguées des élèves en présence du chef d’établissement, du responsable du foyer socio-éducatif, d’un des professeurs, qui d’année en année, soutient cet élan… C’est une grosse somme qui a demandé une mobilisation de l’ensemble de l’établissement et qui se maintient en dépit des difficultés économiques.

Merci à tous ces élèves qui ont sollicité leurs parents et amis pour qu’à 5.000km de Forges, dans une école de la brousse une lumière de grande qualité éclaire s’allume dans un village.

En 2016, c’est le tout nouveau collège de Mafoulou, à l’est du département, qui a pu être équipé grâce aux collèges de Forges, mais aussi au concours du collège d'Auffay car la dépense était plus élevée en raison de l'ouverture d'une bibliothèque.

La mission qui s’était rendue à Sabcé en octobre-novembre avait mené à bien ce projet, ainsi qu'une installation dans une école primaire à Rounou. A noter que ABB assure la maintenance de toutes les installations ce qui n’est pas une mince dépense, mais c’est notre fierté de pouvoir regarder en arrière et dire « Tout fonctionne ». 17 établissements scolaires ont été électrifiés depuis le début du programme.

Et ce n’est pas fini...

A noter que cette généreuse cérémonie avait lieu au cours d'une journée d'intervention de ABB auprès des 6 classes de 5ème du collège; à partir d'un montage vidéo les élèves ont été invités à réagir sur les conditions de la scolarisation au Burkina.

Posté par burkinabray à 19:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
11 mars 2017

AG 2017 à Doudeauville

Cette assemblée générale aura été l'occasion de découvrir le charmant village de Doudeauville, au coeur du Pays de Bray, dont nous remercions le Maire au passage pour son accueil.

Les images ci-dessous vous donneront un aperçu de cette journée qui permet de présenter aux adhérents et parrains/marraines des activités de l'association pour l'année écoulée, 2016 ; mais aussi d'échanger et d'accueillir les nouveaux membres.

Après la "marche pour les femmes" qui a permis de découvrir les alentours de Doudeauville, la pause "goûter" a permis de découvrir l'artisanat Burkinabè, de palabrer et de visionner le film sur le dernier séjour à Sabcé.

Lors de l'assemblée générale statutaire, les différents intervenants ont présenté les activités de l'association en Pays de Bray et à Sabcé, l'état des finances, maîtrisées même si les frais de fonctionnement augmentent du fait des frais bancaires (prélèvements parrainages et virements vers le Burkina). Merci aux nombreux participants (plus de 50) pour leur participation fidèle.

DOUDEAUVILLE2

DOUDEAUVILLE3

DOUDEAUVILLE4