Le contexte :

Les ressources en bois de chauffe sont faibles à Sabcé. De plus, les habitants se fournissaient en bois à Bissa, seule forêt au sud du département, récemment incluse dans le périmêtre de la mine Bissa Gold, et l'on craint des coupes sauvages, appauvrissant encore le couvert végétal de la commune. L'utilisation de foyers améliorés (fours économes) est donc pertinente.

Les foyers améliorés :

Les foyers améliorés ont plusieurs atouts :

  • Diminuer la consommation de bois lors de la préparation des repas (3 à 7 fois) en réduisant les déperditions de chaleur
  • Améliorer la sécurité
  • Réduire les émissions de fumée
  • Diminuer le temps consacré à la corvée de bois

Différentes techniques existent (foyers métalliques, en terre...).

L'action :

En 2012, Alliance Burkina Bray finance la formation de 30 femmes de Bangrin par l'agent forestier, A. Bambara. Ellesfoyers améliorés sont initiées à la fabrication et à l'utilisation de foyers améliorés en terre. Ces fours résistent aux fortes pluies s'ils sont réalisés suivant le processus de fabrication avec les matériaux demandés. Des astuces sont données pour réparer les éventuelles fêlures. L'évaluation de cette action en novembre 2012 est positive. Les femmes se sont appropriées les techniques de fabrication et construisent de nouveaux fours.

En 2013, la formation se déroule dans trois nouveaux villages (Boussouma, Bissa et Sabcé). 6 nouveaux villages ont posé leur candidature.

En 2013 également, 15 grands fours économes ont été réalisés pour les "dolotières", femmes fabriquant une boisson locale, le Dolo. 36 femmes souhaiteraient bénéficier également de cette action.