15 octobre 2019

"Ca fait pitié et ça fait peur"

  Les "déplacés" qui arrivent actuellement à Sabcé perturbent une situation déjà précaire et qui s'annonce encore plus difficile, en raison des mauvaises récoltes. L'insécurité croissante qui règne au Nord du Faso avec les attentats des terroristes, auxquels s'ajoutent  les exactions récurrentes entre ethnies a déclenché depuis quelques semaines un exode des populations qui cheminent vers le sud, vers les grandes villes. Il y a d'abord Kongoussi, la capitale du Bam, puis Sabcé. Kongoussi accueille plus de 40.000 réfugiés... [Lire la suite]
Posté par burkinabray à 20:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]