abb auffay

La fin de l'année 2017 va s'inscrire dans la lignée des précédentes depuis 2010, avec à nouveau deux écoles équipées en solaire grâce à l'engagement des collèges de la Seine-Maritime. Cette fois c'est celui d'Auffay qui a mobilisé ses élèves pour vendre des portes-clés. Le bénéfice de cette action s'est élevé à 650€ destinés à l'école A de Sabcé.

Il s'agit de la plus ancienne école du département, elle a attiré notre attention lors de notre dernier séjour car elle est très fréquentée le soir par des élèves qui y viennent faire leurs devoirs et qui doivent utiliser des lampes de poche pour s'éclairer. S'ils fréquentent assidument cette école c'est parce qu'ils y trouvent ce qui fait défaut chez eux... des tables et des chaises.

La remise du chèque a fait suite à une série d'interventions auprès des élèves de 5ème qui se sont montrés très passionnés par le sujet "l'action de ABB en faveur de la scolarisation des élèves". Certes au Burkina Faso l'école est obligatoire, comme en France, mais tout le monde n'y va pas soit parce que les parents ne le veulent pas soit parce qu'il n'y a pas assez d'écoles pour les accueillir. Les collègiens français -quand ils découvrent cette réalité- ont d'abord un réflexe joyeux, "quelle chance, ils ne sont pas obligés d'y aller!" puis peu à peu au fil d'un dialogue très illusté de photos prises pendant nos séjours, ils découvrent que l'école est un outil pour lutter contre la pauvreté, grâce à l'acquisition de la langue française (et officielle) et à l'assimilation de connaissances multiples. Dans un pays où la population analphabète s'élève à 80%, ces écoliers font figure de privilégiés

 

Pour conclure, nous pouvons dores et déjà annoncer que ABB totalisera prochainement 19 établissements scolaires équipés dont 2 nouveaux collèges et plus que jamais le chapitre "3S" d'Alliance  Burkina Bray porte bien son nom  avec un grand S pour Scolaire, Solaire Solidaire.