sabcé visite naba

Leur programme contenait un point fort, celui de la réalisation de l’électrification solaire du dispensaire, de la maternité et de la pharmacie du CSPS (centre de soins) de Sabcé. Le très gros orage avec pluie diluvienne qui a éclaté dans la nuit qui a suivi la fin des travaux a permis de vérifier instantanément la fiabilité des travaux. Cette réalisation était espérée, au mieux attendue dans un avenir proche, mais les bénéficiaires n’imaginaient pas que le dossier serait bouclé en si peu de temps et avec une qualité de matériel aux normes CE. Quant à l’addition, ABB a respecté ses engagements, payable rubis sur l’ongle avec cette seule recommandation : en cas de souci, ne jamais intervenir soi-même, appeler le technicien solaire responsable de la maintenance, comme il le fait déjà pour d’autres équipements financés par ABB dans 11 écoles et 2 CSPS.

ABB a rencontré Grégoire qui lorsqu’il n’est pas dans ses champs, réalise des saynètes traitant avec humour de sujets de société. Avec une troupe d’une douzaine de personnes, il sillonne les villages pour alerter sur un sujet sensible. ABB lui a demandé un travail sur les retombées de l’orpaillage individuel qui représente un véritable danger de sécurité physique et sanitaire.

Pour rester dans le domaine de la santé, le projet d‘équipement d’incinérateurs des CSPS a été accueilli avec soulagement car l’élimination des déchets est un sujet brûlant, dans tous les sens du terme.

L’arrivée du groupe de juin a coïncidé avec une période d’intense activité des enseignants, mobilisés pour surveiller et corriger les épreuves du certificat d’études-concours d’entrée en 6ème. Près de 1000 élèves de CM2 étaient concernés. Un record ! L’école reprenait ensuite dans le primaire sauf au lycée qui accueillait dès le 19, les terminales pour le bac.

Et le brevet ? Les résultats étaient affichés le 11, les résultats ont jeté un froid chez les candidats car le taux d’échec a été très élevé. Un enseignant commentait la situation « le brevet est le premier examen qui permet d’entrer dans la fonction publique… alors le robinet est serré »