Ménagère préparant une sauceDans le département de Sabcé, un bois communal a été exproprié par la société qui exploite la mine d'or de Bissa. Cela pose un vrai problème pour tout le sud du département qui s'y approvisonnait en bois  mort.

Alors que des actions sont menées pour planter des arbres destinés à donner du bois de chauffe, Alliance Burkina Bray s'est lancée depuis 2012 dans des actions dont le but est d'économiser cette source d'énergie.

Il s'agit de la réalisation de "fours économes" (ou foyers améliorés) avec des matériaux ramassés en brousse et notamment de la terre de termitière vivante. Des actions de formation ont été conduites par l'agent forestier de Sabcé auprès de quelque 90 femmes de trois villages en 2013, mais aussi la construction d'ine quinzaine de grands fours pour les dolotières.

Four à dolo avec ses grandes marmites prises dans la maçonnerieLe dolo est une bière locale traditionnelle, fermentée, à base de sorgho. Le dolo est faible en alcool mais les gros buveurs de dolo peuvent présenter des signes d'ivresse notoire ! Les dolotières tiennent commerce toute l'année dans des "maquis" installés sur les lieux de passage, et dans les marchés. Cette activité leur procure un petit revenu pour élever leurs familles.

Ménagères et dolotières sont très satisfaites des fours économes car leur consommation de bois a diminué de moitié. L'agent forestier est sollicité par les femmes de nombreux villages. A noter qu'il reste à l'écoute de ces femmes qui ont appris notamment les techniques de réparation de ces fours en terre.